Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 21:31
   La Deep-Ecology, c'est l'écologie "profonde", charmante litote signifiant "radicale".

   L'écologie profonde est radicalement malthusienne, réchauffiste sectaire, raciste, génocidaire, décroissante et pour un retour aux époques pré-renaissance, voir pré-chrétienne. Car la Deep-Ecology a développé une structure idéologique dense, d'apparence solide pour le novice, et presque convaincante si l'on n'y prend garde. Le décès récent de Claude Lévi-Strauss a permis d'en dévoiler certains aspects, à cet égard.

   Pour ma part, j'ai trouvé un blog d'écologie profonde, le blog Biosphère.blog.LeMonde, animé par un intellectuel inconnu mais acharné à présenter de la manière la plus claire possible sa sauvagerie anti-humaine. Ce qui donne à ce site un intérêt pédagogique, d'autant plus qu'il bénéficie du soutien actif du journal LeMonde.

   Voilà pourquoi je vous propose d'y aller faire un tour, et d'aller "tâter" le bestiau. Ce site gagne à être connu, pour la bonne raison que les déclarations qu'il contient sont à mon avis un excellent repoussoir.
   C'est là : http://biosphere.blog.lemonde.fr/

   N'hésitez pas à y laisser des commentaires, le maître des lieux daigne parfois y répondre, depuis son île de Laputa idéologique.

  
Je m'y amuse de temps en temps, avec un compagnon du nom de Laurent Berthod - très efficace - et c'est là que j'ai reçu mon premier galon de "négateur"/"négationniste du climat" de la plume de l'auteur, ce dont je suis très fier.

   Cette insulte d'ailleurs est l'un des axes de la défense des réchauffistes - en écho à l'entretien du Monde avec Thomas Stocker - qui viennent d'encaisser un coup très violent avec l'affaire du ClimateGate, ces fameux documents piratés du Hadley Center dont le contenu semble prouver les soupçons de fraude, de manipulation et de corruptions de plusieurs des plus grands "climatologues" officiels, de ceux qui fournissent la matière "scientifique" des rapports du GIEC, dont la désormais célèbre courbe de Mann, dite en "crosse-de-hockey", de 1998.

Bonne promenade chez les ultras-verts, et n'oubliez pas les vaccins :

Etude sur la nature des mouvements écologistes...

La grande fraude du réchauffement climatique: documentaire non conformiste

Le nouveau malthusianisme, le racisme et le génocide

Tuez-les tous ! (florilège)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Gabriel - dans Tuez-les tous!
commenter cet article

commentaires

Jean-Gabriel Mahéo 25/01/2010 22:51


Rousselet,

il est évident que vous abusez des neuroleptiques que vous recommandez aux autres.
Votre pensée est sans substance, assez incohérente, vous ne semblez rien savoir d'autres que les gémissements larmoyants des flagellants modernes, et vous n'avez comme défense que l'insulte, la
calomnie, l'insinuation.
Bref, vous êtes manifestement un ignorant, un de ceux qui ne savent pas qu'ils ne savent pas. Ce sont les plus imperméables au raisonnement et au dialogue.

Ce message est donc le dernier que vous aurez rédigé ici. Moderator 2.0 est activé. Je ne l'effacerai pas cependant, je trouve que votre profil et vos commentaires ont une valeur pédagogique,
essentiellement d'un point de vue psychologique.

Jean-Gabriel Mahéo


pascale 25/01/2010 22:42


M. Rousselet

Dans la secte anti-sectaire à laquelle vous "appartenez" on doit vous distribuer de drôles de cachets avec de sacrés effets secondaires tant ce que vous dites est incohérent et plein de rage.


Emmanuel Rousselet 25/01/2010 22:28


Bien verbieuse et poussive tentative demonstration, pour essayer de faire entendre raison à une ignorance crasse qui s'assume assez bien au demeurant
Qui plus est peut on entendre raison avec une pensée de castrat (Marie Curie et Anah Arendt, elles aussi privée de couilles etaient donc depourvues d'intelligence) vous vous
donnez bien du mal et c'est beaucoup d'honneur

Enfin si votre Vernadsky l'a dit, vous devez bien être une vingtaine en France à en être convaincu de telles elucubrations... tout comme vous ne devez pas être beaucoup plus nombreux à identifier
les pompeuses mais inconnues references scientifiques qui sont censées donner du poids à vos (simili)arguments (mettre 30 references plus ou moins identifiables en bas d'un article
est à la portée du premier cretin venu; ça n'a pour effet que d'impressionner les encore plus cretin - on en trouve toujours )

au fait, au dela de vos belles tirades humanistes et doit-de-l'hommiste, vous en etes ou avec cet antisemitisme qu'on vous prete à droite et à gauche au Parti Ouvrier Euuropéen (ou plutot
Solidarité et Progrès)?

Si je n'ai qu'un conseil à vos donner (vous en faites ce que vous voulez): cesser de prendre pour argent comptant ce que vous donne en pature vos gurus, sortez et ouvrez d'autres livres que les
brochures que vous distribue Cheminade...

On dira qu'on va en rester là dans le registre c'est toi qui l'a dit c'est toi qui y est que vous semblez particulierement affectionner dans les troupes de Lyndon LaRouche. Pour ma part, je vous
renvoi au dernier paragraphe de mon precedent post -celle ou j'evoque le progrès du à l'utilisation de neuroleptique pour faire face à certains desordre de la pensée

Bisous petit lapin pertubé

http://www.unadfi.org/spip.php?article371

PS: on va dire que vous avez raison (ce qui nous fera l'economie de nouvelles expositions fastidieuses et incoherentes) . Appartenant à une mission de veille anti-sectaire, vous ne me convaincrez
pas avec l'argumentaire qui ne doit vous permettre de recruter que dans les populations intellectuellement "fragiles"


Jean-Gabriel Mahéo 25/01/2010 21:06


Monsieur Rousselet,

    Vos "gurus" valent bien les miens. D'ailleurs, les miens font profession de défendre la liberté humaine, au contraire des vôtres. Outre votre foi en Marx, la liste des sites
"décroissants" sur votre blog est très complète et instructive.

    Mais enfin, si vous voulez discuter des mes sympathies idéologiques et politiques, dites-le franchement. Je n'en fait pas mystère sur ce blog,  et un tour sur Google, vous
renseignera. Cessez donc de répéter comme un perroquet "LaRouche" et "Cheminade" dans chacun de vos messages, ce n'est pas parce que vous ne comprenez pas que c'est dangereux.

    Or donc, puisque pour l'instant mes opinions politiques et idéologiques ne sont pas le sujet, Moderator 2.0 est activé pour supprimer les messages où vous aurez de nouveau été
victime du syndrome de Tourette.

    
    Dans votre litanie de malheurs très réels, vous introduisez la fraude :
    Vous placez la cause l'augmentation des inégalités riches/pauvres, des inégalités nord/sud, le pillage des richesses naturelles, les pollutions de toutes sortes, [toutes choses
que je combat] dans le développement, le progrès, bref le prométhéisme de notre civilisation.
    Quelle erreur ! Quel mensonge !
    L'extraordinaire inefficacité du système monétaire et financier mondialisé n'y est donc pour rien ?
    La City et Wall-Street, qui contrôlent pourtant l'essentiel des marchés de matières premières minérales et agricoles, ainsi que les valeurs des monnaies entre elles, non plus
?
    Et les doctrines et conditionnalités génocidaires du FMI et de la Banque Mondiale, qui imposent aux PVDs le statut de nations exclusivement agricoles ou d'extraction de matières
premières, ainsi que les transnationales exploitantes qui les voleront ?
    Les dérives impériales des nations anglo-saxonnes et de leurs satrapies européennes, au Congo comme en Afghanistan ou en Indonésie par exemple, n'y sont non plus pour rien ?

    Pourtant, puisque vous fréquentez les alters, vous devriez être un peu au courant, non ? J'en conclus que vous mentez en connaissance de cause, afin de soutenir votre sinistre
religion animiste de la mort verte, le culte de la chimère Gaïa.

    Le développement, le progrès, le "prométhéisme" de notre civilisation comme vous dites, ne sont pas à l'origine de ces crimes : ils en sont l'ennemi le plus mortel. Car ils sont
à l'origine du progrès de l'agriculture, de la technologie, de la santé, de la connaissance, de la culture, bref des moyens de la liberté humaine et du progrès de la biosphère.
    Il est bien évident que le développement de la liberté humaine ne peut se faire contre la biosphère, ce serait scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Il est tout aussi
évident que d'aliéner pour une quelconque raison la créativité humaine, source du progrès et du développement, serait un crime contre l'homme et contre ses droits, que signale la déclaration universelle des droits de l'homme (je souligne, hors le préambule,
les articles 1 et 25).
    La seule solution "humaine" est donc de promouvoir un progrès de l'humanité congruent avec celui de la biosphère, et pour ce faire - et pour commencer - d'éradiquer de la planète
tout principe désorganisateur, toute conception impériale (bestiale, donc), qu'elle soit économique, politique ou culturelle. Elles sont faciles à reconnaître, elles nient d’une manière ou d’une
autre le droit de la liberté humaine à se développer.
    En prenant le point de vue de Vernadsky, on peut en effet mesurer le progrès humain comme étant un progrès
du perfectionnement de la biosphère et, à moins que l'on pose une limite au progrès potentiel de la biosphère, nous avons là une perspective de développement infinie. Je propose d'ailleurs que l'on
adopte cette mesure comme définition du progrès humain, et que l'on appelle détérioration ou dégénérescence toute action humaine qui empêche ou détruit le perfectionnement de la biosphère.

    Puisque vous insistez sur une croissance fondée sur les besoins REELS de l'humanité, listez donc ces besoins réels, dites-nous où ils s'arrêtent, et pourquoi ils doivent
s'arrêter. Dites-nous aussi, s'il-vous-plait, quels sont les besoins REELS de la biosphère, pour compléter et justifier - ou non - une quelconque limite. Puis dites-nous ce qu'est la liberté, et le
rôle qu'elle joue dans la satisfaction potentielle des besoins des deux parties, si elle en joue un.

    Ailleurs, vous dites : "que sommes nous capable de faire aujourd'hui de la principale source d'énergie qui abreuve notre biosphère: l'énergie solaire? Pour ainsi dire
rien...".
    Vous ne mangez donc pas ? Vous ne buvez pas non plus, sans doute ? Vous n'êtes pourtant pas sans savoir, je l'espère, que toute l'alimentation humaine provient de l'énergie
solaire directement, par le biais des plantes et des herbivores. Vous n'ignorez pas non plus que c'est le soleil qui produit l'eau douce qui pleut sur notre pays et que nous récoltons et utilisons.
Et même, c'est lui qui nous chauffe et nous éclaire. C’est aussi son énergie que nous stockons dans les barrages hydro-électriques, c'est grâce à lui que nous avons les fleuves et les rivières, et
aussi le charbon et le pétrole fossiles. Enfin, c'est grâce à lui que nous avons le bikini. Que voulez vous de plus ?
    Laissez les plantes s'occuper de capter l'énergie solaire, elles le font mieux que nous et sans notre aide. Notre rôle est de développer la biosphère, tant pour notre bénéfice
que pour la sienne, c'est-à dire de la perfectionner, d'y améliorer les processus tant biologiques que minéraux, d'y faire prospérer la vie, et si possible de l'étendre au delà du globe, vers Mars
par exemple, où l'humanité a déjà commencé à laisser des traces.

    Quant à vos mathématiques, elles laissent à désirer : nous consommons peut-être 4X plus qu'au début des années soixante, produisons peut-être 8X plus de déchets, mais
aujourd'hui, près de 7 milliards d'humains ont été appelés à la vie, alors qu'ils n'étaient que 3 milliards en 1960. Et si l'espérance de vie n'a pas été multipliée par 8, elle a été grandement
améliorée depuis, et continue d'augmenter (à moins que la crapule de l'Elysée et son Fillon ne réussissent à privatiser la Sécu). De plus, la qualité de vie, le confort, la sécurité sanitaire,
l'accès à la culture et à la connaissance ont été démultipliés au cours du 20ème siècle.
    Tout cela est effectivement très inégalement réparti parmi les peuples, mais la faute n'est pas au progrès, mais à l'impérialisme politique, économique et militaire de certaines
nations dévoyées, ruinées et perdues.

    Pour finir, je serais bien étonné que vos parents appellent "bon sens" votre doctrine de castré (principe de précaution) miséreux (sobriété). Économiser ce qui est rare, soit. Ne
pas agir inconsidérément, soit encore. Mais refuser de se perfectionner et de prospérer alors que la rareté n'existe pas et que les connaissances sont largement suffisantes pour rendre
l'incertitude insignifiante, quelle folie !

    
Salutations,
Jean-Gabriel Mahéo


Emmanuel Rousselet 25/01/2010 16:59


"Eh bien ! Vous tenez une sacrée couche !
Restez dans votre ignorance crasse si ça vous plait tellement."
N'est-ce pas?

Si ça peut aider à eviter de soutenir des affirmations pretenduement scientifiques qui seraient juste grotesques si elle ne recouvraient pas un certain nombre de drames historiques
(genre la radioactivité est bonne pour la santé, comme  on peut le trouver dans votre "excellente revue" Fusion)

Dans ma pratique professionnelle, quelqu'un qui affirme des verités du registre de celles que dispense votre revue n'est generallement pas loin d'un box d'isolement avec une dose de
neuroleptique adequate dans les fesses... ce que personnellement je trouve plutot rassurant

Amicallement