Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 00:22
    A ceux des lecteurs de ce blog qui lui rendent visite régulièrement, je présente mes excuses pour le manque d'activité des mois récents : la raison en est qu'outre des changements professionnels, mes petites recherches sur Franklin Delano Roosevelt m'ont amené à découvrir un des personnages majeurs de son administration : Henry Agard Wallace, qui fut secrétaire à l'agriculture de 1933 à 1940, puis vice président pendant la guerre, avant d'être chassé du poste lors de la convention démocrate de 1944 par les trumanistes. C'est un personnage exceptionnel, un pur New Dealer en plus d'un révolutionaire américain dans la tradition d'Abraham Lincoln et des Pères Fondateurs. Il n'existe quasiment pas de textes traduit en français de cet homme-là, j'ai donc acheté ce que je pouvais et me suis lancé dans un long travail de traduction. Les premiers résultats arriveront bientôt, patience.
D'autre part, j'ai le grand plaisir de vous annoncer le retour prochain du créateur de ce blog, le sieur Kévin. Il me l'a promis, et il n'a qu'une parole.

    En attendant, je voudrais vous présenter une plume de la blogosphère, qui les pieds dans la boue usuelle et les mains dans le cambouis social n'aime rien tant qu'admirer les étoiles, et qui tire de ces éternités des armes tranchantes contre la sauvagerie contemporaine, qu'il rassemble en des textes terribles. "Malgré tout, l'espérance" pourrait être la devise du blog de Thierry Pelletier, mais il l'a appelé "La France de Toutenbas" ; et bien que certains de ses articles soient très sombres, on sent toujours que demain est possible. Bonne lecture.


Honoré est toujours le premier à venir chercher ses médicaments, à 6h30 tapantes. La Bible à la main, un crucifix en bois autour du cou, gros pull, lunettes et coupe au bol, on dirait Francis Heaulme en plus joufflu. Grand schizophrène d'ordinaire peu loquace, il est pour une fois en veine de conversation :

— Salut Honoré, ça va, bien dormi ?
— Fort bien, j'ai prié avec ferveur ce matin, mon esprit est tout entier tourné vers le Seigneur.
— Super ! Ça c'est une journée qui commence bien !

Il décortique avec application tous ces merveilleux cachetons qui rendent la vie un peu plus vivable en la vivant moins, les gobe, puis reprend :

— Vous avez vu Sarkozy à la télé, l'autre soir ?
— Non Honoré, vous savez, je n'ai pas la télé.
— Vous n'aimez pas la télé ?
— Pas trop, je trouve que c'est une perte de temps.
— Pour ma part je dirais même que c'est de la corruption mentale, une perversion de l'esprit.

Et il part tranquillement déjeuner après m'avoir conseillé l'oracle de la destruction de Babylone d'Esaïe.

Non je n'ai pas assisté au récital du président, mais je me suis rencardé, j'ai lu les commentaires de la presse, pas mourir idiot ! Si j'ai bien tout compris, il aurait reconnu avoir un tout petit peu loosé, sur la question du pouvoir d'achat notamment, mais c'est pas de sa faute, c'est à cause de la conjoncture internationale, les subprimes, tout ça... Il a hardiment vilipendé ce «capitalisme financier qui marche sur la tête» et entend même le moraliser. C'est courageux mais ça va pas être fastoche, sa ratification du traité de Lisbonne, au plus parfait mépris du résultat du référendum, entérine la libre circulation des capitaux. Je pensais que, fidèle à son esprit d'ouverture, il allait charger de mission Denis Robert, qui en connaît un bout sur le sujet, pour l'épauler dans cette tâche ardue, mais non, il a choisi une voie bien plus audacieuse, ne rien changer, accélérer les réformes.

C'est bien simple l'ultra libéralisme, sympa, raisonnable et indispensable nous sauvera de l'ultra libéralisme fou. Sempiternel procédé mafieux qui consiste à offrir la protection de sa force comme seul recours aux victimes de sa propre violence. Mobilisation générale sur le front de la croissance, celle qui fait fondre de plaisir ces fichus glaciers, produisons plus, consommons plus, brûlons plus de gas-oil, tous au travail qui rend libre de ne pas voir le cauchemar ou nous emmènent ces hallucinés.

Tant pis si l'ère du pétrole est achevée, tant pis si la place prise par les bio-carburants condamne tant de populations à la famine, les mêmes «experts», les mêmes pourceaux stipendiés continueront à traiter les rares scientifiques qui nous préviennent depuis si longtemps de talibans écolos, et puis nous avons bien assez de flics pour refouler les impudents crevards qui auraient l'audace de venir chercher de quoi bouffer chez nous. Tant pis si on délocalise, si on licencie à tour de bras, les mêmes «experts» continueront à affirmer que le chômage est en baisse.

De ces questions, l'unanimité des médias se contrefout, obsédée par les sondages, la performance d'acteur, la stratégie employée, reconnaissant ainsi implicitement que la recherche de la vérité ou du bien-être général n'ont plus rien à faire ici. Après avoir klaxonné «bling bling» à qui mieux mieux, les journalistes les plus subversifs cancanent aujourd'hui «couac couac» à la queue leu leu.

Je ne vois moi aucun couac mais au contraire une profonde cohérence, une logique parfaite guidant l'action de notre président et de ses employeurs, pardon de ses amis.

La misère et l'ignorance sont des armes politiques. On supprime 10 000 postes de profs mais on propose d'encabaner les minots de moins de treize ans. «Les enfants du bagne» chers à Marie Rouanet sont de retour, quelle régression. Là encore personne dans les médias pour se pencher sur les mécanismes qui transforment toujours plus de loupiots en gremlins déjantés.

Un peuple instruit, bénéficiant d'une relative aisance matérielle, d'acquis sociaux, de services publics gratuits et performants, c'est chiant, ça en veut toujours plus, ça connaît ses droits, ça revendique, ça se syndique, ça veut pas faire n'importe quel boulot pourri pour se payer ses surimis…

En revanche, la paupérisation accélérée de pans entiers de la population, l'écroulement des classes moyennes, l'éducation et la formation dispensée selon les moyens des parents, permettent de pérenniser le pouvoir de l'oligarchie et des castes qui la soutiennent.

Et si d'aventure, tout en bas, ça branle un peu trop dans le manche, la déculturation généralisée permet de détourner la colère sociale vers un bouc-émissaire consensuel, le musulman aujourd'hui, comme le juif avant-hier, les prétoriens n'auront pas trop à se fouler le tonfa.

A l'allure où va le monde, le «Talon de fer» de London sera bientôt notre quotidien, New York 1997 nous semblera une utopie néo-fourieriste, Spinrad un auteur de contes pour enfants, et encore si on a du bol, si ça tourne pas Mad Max et Malevil réunis.

Face aux timbrés du profit, en France la résistance s'organise. Au PS, on propose d'en causer un de ces quatre, une commission est chargée de débattre d'une date où pourraient commencer les débats, quant au facteur sympa, il a promis de créer un parti anticapitaliste super chanmé dès la rentrée, à son retour de la plage. Le Pen n'ayant pu s'empêcher, de dépit de s'être fait chouraver tous ses gimmicks, de refaire un peu de négationnisme sous lui, les antifascistes vont se défouler un brin, ça fera des vacances aux joyeux turlupins républicains de l'UMP qui ont bien du travail pour finir d'annihiler l'intégralité des acquis hérités du Conseil National de la Résistance.

Et moi je continue à me taper une heure de route pour distribuer depuis dix ans, les mêmes «remèdes» aux toxicos, aux SDF et aux handicapés, afin que tous ces ininsérables ne nous cassent pas trop les pieds, tout en me demandant comment je vais expliquer la situation à mes mômes d'ici quelques années.

Le spectacle du chef de l'Etat s'empêtrant dans ses contradictions, affirmant tout et son contraire avec le même aplomb, négatif exact du karcherisable racaillou paniqué, pris la main dans le sac à la dame, a quelque chose de terrifiant. Il nous oblige à comprendre une fois pour toutes qu'il n'y a pas de grandes personnes, d'homme providentiel. Il nous faut sortir du curieux rêve du citoyen confiant, du contribuable tranquille, il faut se réveiller. L'abbattement est profond.

A ce monde qui «n'irait pas si vite s'il n'était pas constamment menacé par la proximité de son effondrement»L'insurrection qui vient, Comité invisible, La Fabrique éditions), il va nous falloir opposer notre lenteur, notre inertie, notre mauvaise volonté, la désobéissance, la désertion, tous les moyens qui permettent d'éviter le choc frontal, parce que «combattre l'Empire revient à être contaminé par sa déraison. Paradoxe : quiconque défait un fragment de l'Empire devient l'Empire ; l'Empire se propage comme un virus, il imprime sa forme sur ses ennemis».(Siva, Philippe K.Dick). (

Finalement le passage que m'avait conseillé Honoré ne m'a pas emballé. En revanche, j'ai trouvé, en feuilletant la Bible au pif, ces extraits qui pourraient inspirer le chanoine de Latran :

«Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent et celui qui aime la richesse ne l'est pas par le revenu. Cela aussi est vanité... Le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir.»
(Ecclésiaste 5,10,12)

«Que ferez-vous au jour de la destruction ? Vers qui fuirez-vous pour avoir du secours et où laisserez-vous votre gloire ?»
(Esaïe 10,3)

Thierry Pelletier

Repost 0
Published by Jean-Gabriel - dans La vie des blogs
commenter cet article
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 17:03
Le-fil-rouge2.JPGUne main de Jean-Gabriel

Les lecteurs fidèles de ce blog l'ont sûrement remarqué: un certain Jean-Gabriel glisse depuis peu de temps quelques articles bien sentis sur ce blog. Non, je vous rassure, ce n'est pas un pirate, ni un usurpateur, mais un bon ami qui a décidé de m'aider à alimenter ce blog pas comme les autres. Merci à lui, car je n'ai plus le temps de publier autant d'articles qu'avant (et la photo me passionne aussi, voir ici) .
Voilà. Merci de votre fidélité.
Kévin

_bug_fck
Repost 0
Published by Kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 20:14
dscn4875.jpgLa beauté possède sa propre puissance pédagogique.

J'ai un bel appareil photo et le monde qui nous entoure est parfois magnifique. Du coup, j'ai crée un nouveau blog (photo) pour célébrer à ma façon ce joli monde.
Pour l'instant je suis un peu bloqué sur les fleurs mais ça changera bientôt.
Le blog, ici.

Repost 0
Published by Kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 12:10
logoscientists.gifVous aimeriez prouver que les jeux vidéo améliorent le niveau scolaire, ou que la pratique du sport contribue au réchauffement global, que le taux de réussite au baccalauréat est proportionnel à l’intérêt du tournoi de Roland-Garros, que la cerise raffermit les fesses, que la lecture régulière d’un mensuel masculin permet de mieux comprendre les femmes, eh bien allez sur le site délicieusement ironique et absurde des Scientists of America.
Cette joyeuse équipe s'est donné pour mission de rédiger des article sérieux et scientifiques en partant d’un fait totalement farfelu ou inventé. Et attention, ils sont capables de sortir l'artillerie lourde : graphiques, tableaux, statistiques irréfutables, interviews d'experts et de savants, sondages, calculs incroyables...
Plus sérieusement, ce site nous interroge sur le pouvoir parfois hypnotisant des études dites scientifiques et du danger d'un monde Googlelisé où l'on n'apprend plus ni à réfléchir par soi-même, ni à développer un esprit critique. Face à la toute puissance des sondages, des statistiques et des modèles de prévisions informatiques (je pense ici au catastrophisme climatique), ce site pose avec humour les bonnes questions.

Repost 0
Published by Kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 21:29
IMGP0285.JPGPatience...  Retour très bientôt!

Repost 0
Published by Kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 07:47
ciel.jpgPhoto: kévin D

Voici un bon blog qui aborde la question du réchauffement médiatique climatique. Vous y trouverez des nouvelles fraîches sur le changement climatique, des vidéos, des traductions d'articles du monde entier et surtout une vision à contre-courant de la pensée dominante en matière de climat.

A lire cette semaine, la traduction très intéressante d'un dossier sur le réchauffement climatique publié dans le Der Spiegel. Article 1 / 2

Repost 0
Published by Kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 02:41

Le 06 mai 2006, était mis en ligne le premier article de ce blog pas comme les autres. En voici un extrait: "Ce blog tentera d'élargir le cercle de la pensée, de fêter la créativité humaine, de célébrer l'histoire des idées et de réhabiliter le plus beau mot (selon Pasteur) de la langue française, "enthousiasme". Parce que nous vivons dans le meilleur des mondes possibles, notre rôle est de rendre ce potentiel possible. Encore faut-il le reconnaître, le cultiver, l'expérimenter et le partager".
Mission accomplie? Je l'espère. Un an après, je suis vraiment surpris par le nombre d'articles mis en ligne (tous les jours!) et par la longévité de ce blog. Chaque semaine, je me demande avec
inquiétude ce que je vais bien pouvoir rajouter de nouveau et de pertinent. Mais finalement, la richesse inépuisable de l'art et des idées me permet de continuer (l'actualité aidant aussi).
Tenir ce blog, c'est un défi. C'est pour moi une façon de maintenir mon esprit en alerte, de ne pas garder pour moi les quelques trésors de l'humanité que j'aime et que je veux partager. Dans une société qui nie la beauté, qui prône le relativisme culturel, qui sombre dans le catastrophisme et le nihilisme, qui oublie la belle tradition classique humaniste et qui prive l'homme d'espérance, je crois qu'il y a encore un beau combat à mener, exigeant et enthousiasmant.
Je tiens enfin à remercier tous ceux qui, à leur façon, contribuent à alimenter et à enrichir ce blog. Encore merci à Dom, Jean-Gab, Pascale, Laurent, Kickoff, Messer Gaster, Isa, Rémy, Bernard, Mamie boulet et à tous les autres...


Quelques chiffres, quand même:
184 655
pages vues au total
41 866 visiteurs uniques
Une moyenne de 330 visiteurs uniques par jour (400 la semaine dernière!)
Des visites du monde entier... chouette !


PS: Pour mon "anniversaire", je serais vraiment heureux d'avoir un petit mot rapide de tous les visiteurs réguliers (un peu timides peut-être?), afin de mieux vous connaître. N'hésitez-pas, c'est simple et anonyme!


Pour finir, un extrait du superbe essai de Shelley, Défense de la poésie (un des articles les plus consultés depuis le début):

(...) La fonction poétique est double: d'une part, elle crée de nouveaux matériaux de connaissance, d'énergie et de plaisir; de l'autre, elle fait naître dans l'esprit un désir de les reproduire et de les agencer selon un certain rythme et un certain ordre, que l'on peut appeler le beau et le bien. La culture de la poésie n'est jamais plus désirable qu'aux époques pendant lesquelles, par suite d'excès d'égoïsme et de calcul, l'accumulation des matériaux de la vie extérieure dépasse le pouvoir que nous avons de les assimiler aux lois intérieures de la nature humaine. Ainsi le corps devient-il trop pesant pour l'esprit qui l'anime.
La poésie est en effet une chose divine. Elle est tout à la fois le centre et la circonférence du savoir; elle englobe toute science, et toute science doit se reporter à elle. Elle est en même temps la racine et la fleur de tout autre système de pensée; elle est la source de toute chose, et ce qui embellit tout; et si elle est flétrie, elle ne donne plus ni semence ni fruit, et refuse au monde stérile sa sève et les greffons successifs de l'arbre de vie. Elle est la forme et la fleur parfaites et accomplies de toute chose, elle est ce que l'odeur et la couleur de la rose sont à la texture des éléments qui la composent, ce que la forme et la splendeur de la beauté  épanouie sont aux secrets de l'anatomie et de la corruption. Que seraient la vertu, l'amour, le patriotisme, l'amitié -que serait le spectacle de ce bel univers dans lequel nous vivons; que seraient nos consolations de ce côté de la tombe- et nos aspirations de l'autre, si la poésie ne s'élevait pour nous porter lumière et feu de ces régions éternelles où le calcul aux ailes de hibou n'ose jamais mener son vol? (...)


Les lecteurs de ce blog
 
Repost 0
Published by kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 06:26

Quand vous faites une recherche sur Google, celui-ci vous dirige vers un site bien particulier. Vous trouverez ci-dessous les demandes les plus populaires qui ont conduit les internautes sur ce blog pas comme les autres (en moyenne, 100 visites par jour venant des moteurs de recherche).
Une bonne nouvelle: le problème des "gaz de vaches" semble préoccuper nos concitoyens qui sont de plus en plus nombreux à s'inspirer de notre prolifique groupe de travail (ici).


Le palmarès:

Flashearth
Jaures + "aux instituteurs et institutrices"
La recherche du bonheur
Martin Luther King
Standchen
Heine
Helen keller
Cantique des cantiques
Recherche sur Thanksgiving
Multiplication par jalousie
Gaz de vaches
Défense de la poésie
Madame curie
Lettre de gargantua à son fils
Malthusianisme
Brahms "vier ernste gesange"
Marian anderson
Pilule pour vaches
Go down moses
Ode a la joie
Victor Hugo
Jean Zay souvenirs et solitude
Schiller poésie
Le poeme au plan instructif
Ave Verum corpus
Rembrandt saint
Documentaire anglais réchauffement
Callipédie
Scapilata
Volcan en activité
Bruno candida
Goethe: "der erlkonig "

Repost 0
Published by kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 04:09


Il y a des blogs qui me font bien marrer, dont celui-ci, "Bon pour ton poil". Allez jeter un coup d'oeil, ça vaut le détour...

A lire aussi le reportage parodique du film "300", ici.

 

Un des derniers articles:


" Cher monsieur le futur petit président de la France,

 

Ma télévision m’a signalé que vous aviez l’intention de créer un ministère de l’identité nationale. Je trouve que c’est une idée presque aussi géniale que quand mon copain Benoît avait dit “tiens, on pourrait se faire des pâtes”. Par la présente, j’ai donc l’honneur de vous faire part de mon vif intérêt pour ce poste. Parce que c’est important, l’identité nationale. Je vois, nous, en Suisse, on est obligé d’accueillir des gens complètement déphasés, qui viennent chez nous pour pouvoir devenir belges afin de s’installer à Monaco, il faut faire quelque chose en vitesse avant que ces gens ne se mettent à chanter en duo avec Garou.

 

Alors, bien sûr, vous allez me rétorquer “oua l’autre, eh, il est même pas français et il veut faire ministre de l’identité nationale, zyva le bouffon”. Je peux comprendre votre réticence. Toutefois, j’ai élaboré quelques propositions dont vous me direz des nouvelles.

 

- Dans les écoles, étude des textes des plus grands auteurs français, Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Nicola Sirkis,…

 

- Distribution gratuite de bérets et de baguettes dans les écoles.

 

- Minute de recueillement obligatoire tous les matins dans les écoles et les entreprises devant le buste de Zinedine Zidane.

 

- Obligation faite aux paysans et aux DJ’s d’abreuver régulièrement leurs sillons de sang impur. (Par exemple mélangé avec du beurre fondu).

 

- Repérage dès la maternelle et entraînement intensif des futurs participants aux Jeux sans frontières, au Concours de l’Eurovision et à Questions pour un Champion spéciale francophonie, afin que plus jamais ces épreuves n’échappent à la France.

 

- Obligation pour la population de pouvoir reconnaître toutes les variétés de fromages français, création d’une police du fromage, chargée d’effectuer des contrôles surprises au sein de la population et de séjours fromagers pour les contrevenants.

 

- Obligation pour les chaînes de télévision de diffuser au moins trois films français par semaine en prime-time soirée, dont un avec De Funès.

 

-Bannissement immédiat du vocabulaire de tous les anglicismes.

 

- Et tant qu’à faire, des germanismes, des grecquismes, des latinismes, des arabismes, des russismes, retour immédiat à la langue celte telle que pratiquée par nos ancêtres les gaulois.

 

Ce ne sont là, bien sûr, que les mesures les plus urgentes, j’attend que nous soyons plus intimes pour vous parler du projet de boulodrome géant.

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer.

 

Annexes: curriculum vitae et de gros poutous."

 

Repost 0
Published by kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 10:09
Bonjour! Grosse fatigue ce dimanche. Le séjour dans le Jura était vraiment génial mais éprouvant. Les commentaires sont maintenant visibles.
Kévin


Repost 0
Published by kévin - dans La vie des blogs
commenter cet article