Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 09:26

Une nouvelle étape dans l’aménagement du futur Laser Mégajoule au Barp (33) : la mise en place de la sphère dans laquelle auront lieu les expériences de fusion. Elle pèse 140 tonnes, fait dix mètres de diamètre et est en aluminium. Impressionnant, non?


Plus d'infos:

"Initialement conçu pour la Défense nationale, le Laser Mégajoule, en construction au Barp, ouvre, à l'horizon 2010, des perspectives dont les physiciens du monde entier osaient à peine rêver.

Bien comprendre la dimension du Laser Mégajoule (LMJ) passe d'abord par la perception de quelques données qui caractérisent le chantier en cours de réalisation au Barp : 2 milliards d'euros d'investissement (dont 1,2 milliard financé par le ministère de la Défense), et 160 000 tonnes de béton, soit deux fois l'équivalent du viaduc de Millau ! Deux bâtiments de 300 mètres de longueur accueilleront chacun 120 faisceaux laser. Amplifiés par 13 500 miroirs, ceux-ci termineront leur course dans un dôme métallique de 10,50 mètres de diamètre pour, finalement, pressurer une billede gaz de... 2 millimètres de diamètre !

De cette rencontre improbable doit naître un phénomène que tous les physiciens rêvent de maîtriser mais qui ne se révèle jusqu'à présent qu'avec l'explosion d'une bombe atomique : la fusion nucléaire. Contrairement à la fission qui éclate les noyaux d'uranium, la fusion libère son énergie en forçant l'union de deux gaz (deutérium et tritium), qui mutent en hélium (...)

A plus long terme le LMJ ouvre à la recherche la porte des énergies nouvelles. Le réacteur Iter, qui sera construit à Cadarache, va lancer les chercheurs sur la piste de la fusion magnétique. Au Barp, le LMJ les aiguillera sur le chemin de la fusion laser. A ce jour, bien malin qui peut prédire de quelle voie émergera l'énergie du futur."

Source (et plus d'infos): Le Point
Source photo: Sud Ouest


Partager cet article

Repost 0

commentaires