Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
1 novembre 2004 1 01 /11 /novembre /2004 10:58

  PRINCIPES DE LA SCIENCE SOCIALE
PAR M. H.-C. CAREY (De Philadelphie) 

henry_charles_carey.jpg

TRADUITS EN FRANÇAIS PAR MM. SAINT-GERMAIN-LEDUC ET AUG. PLANCHE

  1861

 

 

 

 

 

 

CHAPITRE X :

DES CHANGEMENTS DE LIEU DE LA MATIÈRE.

 

Notes de bas de page


 

1  OLIPHANT. Les bords Russes de la mer Noire, p. 134.            Retour

2  MACQUEEN. Statistique. p. 12.
           Retour

3  DE THUNEN : Recherches sur l'influence que le prix des grains, la richesse du sol et les impôts exercent sur la culture, p. 178. L'ouvrage n'est connu de l'écrivain que par la traduction française, faite sur l'original allemand, sous les auspices de la Société nationale et centrale d'agriculture de France.
           Retour

4  Le professeur Johnston. Revue d'Édimbourg. octobre 1849.
           Retour

Manuel d'économie politique de Peshine SMITH, trad. par Camille BAQUET, p. 255-260.
           Retour

6  Le Révérend Henry Ward Beecher, dans un sermon qu'il prononça à New-York, rapporta que plus de 50 navires américains étaient partis de ce port, et avaient été considérés comme perdus dans ces douze derniers mois ; en effet, depuis cette époque on n'en avait eu aucune nouvelle. Dans le même intervalle trois immenses steamers, faisant les voyages transatlantiques, et trois paquebots à voiles tous chargés de passagers, ont fait naufrage et se sont complètement perdus sur les côtes d'Amérique. Outre ces désastres, on a renoncé complètement à voir reparaître le navire La Ville de Glasgow, chargé également d'un fret de créatures humaines. En une seule semaine on a constaté la perte de 201 navires. Les sinistres remboursés par les Compagnies d'assurances maritimes, à New-York seulement, ont dépassé 12 millions de dollars pour l'année dernière. Il résulte d'un rapport à la chambre des Communes en Angleterre, que depuis le mois de janvier 1847 jusqu'au mois de décembre 1850, il est arrive en mer plus de 12 000 accidents, dont l'importance varie depuis le naufrage au milieu de la nuit avec toutes ses horreurs, jusqu'à la collision dans la Manche par suite de manoeuvres maladroites. Le total de la perte des individus, chaque année s'élève, en moyenne, à 1 250.
           Retour

7  Blackwood's Magazine, novembre 1854.
           Retour

Richesse des nations, liv. IV, chap. Ier. Mac Culloch, dans un discours préliminaire placé au-devant de cet ouvrage signale ceci, comme l'une des erreurs capitales de l'auteur ; il soutient que le travail employé à transporter les denrées est aussi avantageux que le travail consacré à leur production. Le docteur Smith aimait le commerce, ses successeurs glorifient le trafic, et c'est pourquoi ceux-ci, pour nous servir des expressions de M. Droz, considèrent les hommes, « comme ayant été faits pour les produits et non les produits pour les hommes. »
           Retour
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Gabriel Mahéo - dans L'art - l'histoire et les idées
commenter cet article

commentaires