Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
1 novembre 2004 1 01 /11 /novembre /2004 09:00

 

Franklin Delano ROOSEVELT
Président des États-Unis

 


SUR

LA BONNE VOIE

(ON OUR WAY)


New-Deal-NRA.jpg 

 


Traduit de l'Anglais par
PIERRE DUTRAY

 

1934


Les Éditions
DENOËL ET STEELE
19, rue Amélie, 19
PARIS

 

 

 

 

    DISCOURS RADIOPHONIQUE PRESCRIVANT UNE MOBILISATION DES CITOYENS POUR SECOURIR LES MALHEUREUX

    (15 octobre 1933.)

 

 

    J'ai parlé, à diverses occasions, de l'importance vitale que représente pour notre pays, la conservation à un niveau au moins égal, et je l'espère supérieur, à celui des autres années, de la charité privée avec tout ce que ce mot pris au sens large implique. Je ne veux pas seulement répéter ce que j'ai dit auparavant mais souligner ce fait que ceux qui s'attellent au programme de restauration nationale ne peuvent réussir s'ils ne sont pas suivis par un contingent important.

    Sans doute, j'ai déclaré que le Gouvernement ne doit laisser mourir personne de faim cet hiver : mais, en même temps, cette politique présume que les particuliers continueront à remplir leur rôle d'une manière plus désintéressée que dans le passé.

    Permettez-moi d'insister sur ce fait qu'un très grand nombre de personnes devront encore, cet hiver, faire appel aux services de secours. Sans doute, par suite d'une reprise partielle du travail, reprise qui, je le crois, continuera, beaucoup de familles et d'individus ont pu être rayés des listes de secours locales. Mais, d'autre part, les besoins de ceux qui sont encore sur les listes, sont plus considérables qu'ils ne l'étaient auparavant; nous devons continuer, en outre, à appuyer les services permanents des hôpitaux et du bien-être social, qui existent dans tous les arrondissements et dans la plupart des agglomérations.

    Un petit nombre de personnes m'ont écrit que, selon elles, le Gouvernement devrait prendre à sa charge toua les travaux de secours; elles laissaient entendre en outre qu'elles n'estimaient nullement de leur devoir de participer, cette année, aux secours locaux ou à la charité locale. Ces personnes se font mie singulière idée de la base même de la civilisation américaine. Elles dénient à l'individu la responsabilité civile, et voudraient confier tous les problèmes aux bons soins du Gouvernement.

    Mais, par ailleurs, l'immense majorité des Américains comprend clairement que c'est d'abord à l'individu et à l'agglomération locale de pourvoir aux secours et au bien-être social.

    Cette mobilisation conservera les services des hôpitaux et de bien-être social actuels. Ces services existaient bien longtemps avant la crise. Ils existeront longtemps encore après la fin de la crise.

    Je demande à tout citoyen de donner son appui aux caisses locales et aux autres organisations qui prélèvent des fonds pour les services ordinaires du bien-être social, services qui traduisent la volonté de charité, d'humanité et d'entr'aide du peuple américain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Gabriel Mahéo - dans L'art - l'histoire et les idées
commenter cet article

commentaires