Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 05:34

Cette semaine, un lied de Schubert, chanté par la merveilleuse Marian Anderson. Ce lied est inspiré d'un poème de Ludwig Rellstadt.


Audio, en bas.
Texte en allemand, ici.


Ständchen (Sérénade)

À travers la nuit s'élève tout bas

Vers toi la supplique de mes chants;
Ô ma mie, descends donc me rejoindre
Dans la paix du bosquet !

En un murmure bruissent les frêles cimes
Sous la clarté de la lune;
Ne crains point, mon aimée,
Que de traîtres yeux nous épient.

Entends-tu les rossignols?
Hélas! voici qu'ils t'implorent,
Qu'ils t'adressent en mon nom
La douce plainte de leur mélodie.

Ils savent ce qu'est l'ardeur,
Connaissent le mal d'amour,
Et de leur timbre argentin
Touchent chaque tendre coeur.

Que ton coeur s'émeuve de même,
Ô ma mie, écoute-moi!
Je t'attends avec fièvre!
Viens, comble-moi!
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kévin 07/11/2007 19:49

Merci!

flavio 07/11/2007 16:50

"simplement superlatif...Schuby n'arrête pas de nous suprendre...merciamman2003

Flavio 07/11/2007 16:48

Simplement superlatif...Schuby n' arrête pas de nous surprendre...merciamman2003

Untel 27/04/2007 23:13

Merci pour ce petit bijou!

Isa 13/03/2007 12:58

Superbe, encore...
Merci!
Isa