Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 03:10

Titre original :
Mr Smith Goes to Washington (M. Smith au sénat)

Réalisé par Frank Capra en 1939
Avec James Stewart, Jean Arthur...

Résumé: Jefferson Smith (épatant James Stewart) est très aimé des Boys Rangers, un club de jeunes garcons qu'il dirige. Cet homme populaire et naïf est une affaire pour le gouverneur Hopper et son chef politique Jim Taylor, qui en font un sénateur idéal pour couvrir leurs sombres histoires. Mr. Smith devient alors vite la risée du Congrès et est, malgré lui, compromis dans une affaire louche. Apres un moment de découragement et grâce à sa secrétaire, il prend la parole au Senat et la garde vingt-trois heures durant...

Voici un film magnifique, optimiste, humaniste et engagé. C'est l'âge d'or hollywoodien. Cette période unique a vu émerger un cinéma reposant sur des valeurs morales fortes: idéalisme, optimisme, progrès, foi en l'homme et en sa capacité de résoudre des problèmes. C'est l'époque des grands réalisateurs comme Hawks, Capra, Ford...
Mr smith est un film attachant. Le personnage de James Stewart est un naïf qui croit aux valeurs profondes de l'Amérique et de la politique: la liberté, l'honnêteté et l'intérêt général. Ce film est un réquisitoire féroce contre les compromis et la corruption. Capra attaque aussi le lobby de la presse, gardien d'un ordre établi, prêt à tout pour un scoop. Il dénonce avec virulence la manipulation des foules et le contrôle des esprits
La première projection de Mr. Smith au sénat eu lieu le 17 octobre 1939 en présence de 4 000 personnalités politiques du pays. Beaucoup d'entre elles désapprouveront ce film qu'elles jugent comme une mise en cause de la respectabilité sénatoriale et de l'indépendance de la presse.
En 1939, Capra était conscient de l'évolution idéologique de son Italie natale : la démocratie risquait d'être renversée partout en Europe. Fervent défenseur des fondements gouvernementaux de son pays d'adoption, dont la constitution américaine, il tient à affirmer publiquement et cinématographiquement ses convictions. Il livre alors un film naïf à première vue, mais duquel se dégage une sincère honnêteté.
La dernière demi-heure où Mr Smith garde la parole au Sénat pendant 24 heures pour défendre son projet de loi est absolument bouleversante. La scène où il lit devant les élus médusés le Corinthien 1-13 est particulièrement belle.
Un grand film, superbement réalisé.





Partager cet article

Repost 0
Published by kévin - dans Livres - cinéma
commenter cet article

commentaires

rémy 12/03/2007 13:20

C'est l'un de mes films préférés. J'adore aussi cette période du cinéma américain. Franchement, j'ai du mal avec les films récents qui sont tristes et souvent violents (moralement, culturellement).
Merci!
Rémy