Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 09:02
Dans la série Quelques gaudisseries, les mots de la semaine sont:



Croquignole

Du vieux français, Croquer, "frapper"
Pâtisserie croquante. Ou, chiquenaude sur le nez.

Chiquenaude
Coup d'un doigt plié, raidi contre le pouce, et lâché contre la partie qu'on veut frapper. Par analogie, petit choc initial qui peut entraîner de grands effets.
Il aura suffi d'une chiquenaude pour ruiner son entreprise.

Partager cet article

Repost 0
Published by kévin - dans Gaudisseries
commenter cet article

commentaires

Dom (le retour...c'est les vacances...!) 11/02/2007 09:40

C'est drôle, quand j'étais petite on utilisait beaucoup croquignole dans le sens adorable pour qualifier un bébé, animal ou humain. Peut être cela a-t-il dérivé du "à croquer" ?

kévin 12/02/2007 10:12

Cela vient sûrement de la première définition "pâtisserie croquante".

Alter Ego 08/02/2007 20:39

Chiquenaude est un terme qui nous vient de la marine.Naudé du latin Naudus c'est a dire jeter !Chique naudé :  Jetter sa chique .Les marins avaient l'habitude de jeter un petit bout de chique du bout des doigts comme une chiquenaude par superstition. Le geste devait être bien réalisé et le bout de chique tomber à la mer pour conjurer le sort. Si le bout de chique tombait sur le pont du bateau on rendait le marin maladroit responsable d'une mer trop calme, trop agitée, ou de n'importe quel malheur.Il est arrivé que des marins maladroits fussent abandonnés sur une île.    D'ou l'emploi de chiquenaude pour désigner un petit geste qui peut avoir de grand effets néfastes!

kévin 09/02/2007 10:19

Petite précision: cette définition sort tout droit du cerveau créatif de notre ami Alter Ego!
Il m'a bien eu! Bravo!
Kévin