Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 11:16

Dans la France des années 30, des membres de la haute société, réunis pour une partie de chasse en Sologne, se jouent une comédie des sentiments qui se résout tragiquement.
Tourné à la veille de la Seconde Guerre mondiale, La Règle du jeu décontenança par sa noirceur et sa modernité. Il est vrai que Renoir, à travers un tragique chassé-croisé amoureux, y brosse un tableau au vitriol de la société française de la fin des années trente.
Sifflé par le public et mutilé par la censure, le film maudit de Renoir s'est depuis fait une place de choix dans le panthéon des classiques français ("le film des films" selon Truffaut).
Renoir aborde dans ce film les thèmes du mensonge, de la vanité et des apparences. Il critique une société qui ne veut pas voir la réalité et qui vit dans un monde d'illusion (à lire aussi dans le même esprit la nouvelle de Poe, le masque de la mort rouge).
En fait, c'est un film sur le changement, ou plutôt sur l'incapacité de changer. Les personnages sont pris dans un engrenage, dans un système qui les amène doucement au suicide. Ce film peut paraître pessimiste, comme pourraient le paraître les tragédies de Shakespeare, mais ce n'est pas le cas (chez l'un et chez l'autre). On sent chez Renoir une sympathie évidente pour ses personnages. Renoir croit en l'homme et en sa capacité de changer. Il veut alerter les consciences. C'est donc un film "politique" où Renoir tend un miroir à la société française et lance un appel au changement, au courage et à l'engagement. Il nous demande de ne pas suivre "la règle du jeu".

"Je l’ai tourné entre Munich et la guerre et je l’ai tourné absolument impressionné, absolument troublé par l’état d’une partie de la société française, d’une partie de la société anglaise, d’une partie de la société mondiale. Et il m’a semblé qu’une façon d’interpréter cet état d’esprit du monde à ce moment était précisément de ne pas parler de la situation et de raconter une histoire légère, et j’ai été chercher mon inspiration dans Beaumarchais, dans Marivaux, dans les autres classiques de la comédie." Jean Renoir


Partager cet article

Repost 0
Published by kévin - dans Livres - cinéma
commenter cet article

commentaires