Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 14:32
Cet extrait d'un discours de Léon Blum, prononcé en 1923, fait référence à l'Allemagne, écrasée par le traité de Versailles. Je ne peux m'empêcher de penser à la situation actuelle au Liban, en Palestine et dans d'autres régions du monde. Je pense ici aussi au traité de Westphalie qui mit fin aux guerres de religion de 1618-1648 et qui établit le cadre juridico-politique de la civilisation occidentale moderne. Ce traité instaura la souveraineté des Etats et les principes d'une paix garantie par le développement mutuel de ces mêmes Etats. Ce traité a été souvent attaqué (explicitement) par les Blair, Bush, Kissinger et consorts.

(...) Il y a eu des temps où la grandeur d'un Etat pouvait se fonder sur la défaite et sur la sujétion des autres; il y a eu des temps où la richesse et la prospérité d'un Etat pouvaient se nourrir de la ruine et de la misère des autres. Ceux qui croiraient que de nos jours on puisse renouveler ces temps accomplis de l'Histoire se bercent de la plus insensée et de la plus fatale des illusions. Toutes les nations d'aujourd'hui, bon gré mal gré, sont solidaires dans la bonne ou la mauvaise fortune. La ruine d'une nation est une cause de misère pour toutes les autres; la prospérité d'une nation -même victorieuse- suppose la prospérité de toutes les autres, même des vaincues. C'est cette solidarité inévitable d'un pays avec tous les autres pays qui constitue le fondement inébranlable de notre action socialiste internationale. C'est en ce sens que l'internationalisme et le patriotisme le plus clairvoyant se confondent (...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires