Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 15:53

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Gabriel - dans Tuez-les tous!
commenter cet article

commentaires

Massimo 31/05/2009 07:34

Quel magnifique bébé !!! Voilà une belle représentation de la vie.

Chafff 14/05/2009 18:29






Oui c’est une idée très pertinente que d’avoir rappelé ici la thèse de ce bon monsieur Lavoisier. Pour ma part j’ai une conception plus biologique de notre société. Je pense que tout comme dans le cerveau humain ce qui importe dans une société n’est pas le nombre de personnes (de neurones pour reprendre l’image) mais le nombre de connections. Et en ce moment, c’est d’ailleurs ce qui nous permet d’avoir cette conversation; on peu assister à une explosion des connections. Aussi pour continuer à créer une société intelligente il n’est plus besoin de développer notre force démographique mais de travailler à ces réseaux. Mais ça ne signifie en rien que les nouveaux nés n’ont pas le droit de vivre bien au contraire !
Et pour reprendre cette histoire de l’impact environnemental d’un nourrisson, c’est uniquement dû au produit que les parent utilisent aujourd’hui mais en investissant dans des produits durables tel que les couches lavables ou autre équipement écologique en vue de favoriser le bon déroulement exposé par notre cher Lavoisier.

Jean-Gabriel 14/05/2009 17:47

Cher Chaff,Merci pour votre commentaire. Je transmettrai vos compliments à Irène.Quant à savoir s'il existe une limite à la croissance démographique de la population humaine, je suis au regret de devoir vous contredire : la planète n'a pas une limite fixe de population humaine à ne pas dépasser, car c'est la connaissance humaine qui détermine sa "capacité d'accueil".La transformation de la biosphère par l'accélération des flux d'énergie et de matière, dus à l'application des technologies issues des découvertes scientifiques et des transformations culturelles, permet d'élargir chaque jour le potentiel de population de la planète. C'est ce qui s'est passé depuis le début du 19ème siècle, de manière exponentielle.En ce qui concerne les "ressources", je vous cite la phrase de Lavoisier : "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme." Il n'y aura jamais pénurie de ressources, pourvu que les sociétés humaines soient sérieuses avec la question du développement économique. Nul manque d'eau douce, de métaux, d'hydrocarbures, de nourriture ne nous menace "mécaniquement" pour cause de "limite". La menace provient de nous, en tant que sociétés constituées, si nous arrêtons le développement de l'économie physique de nos territoires respectifs.La crise contemporaine pose la question de savoir si nous allons continuer cette croissance, car pour l'instant, ce sont les financiers qui ont la main malgré leurs fraudes, et ils n'ont d'autre intérêt que de protéger leurs rentes. Les principaux agents de propagande des financiers, opposés à une relance "à la De Gaulle" ou "à la Roosevelt", sont les écologistes, qui sont en train de se radicaliser en surfant sur la crise. Historiquement, le financier et l'écologiste se sont toujours associés pour assujetir l'ouvrier, l'artisan, l'entrepreneur et l'industriel, et la République.N'avalez pas toutes les couleuvres de ces pessimistes aux pulsions génocidaires, Chaff. Irène, ainsi que tous les enfants nés ou à venir du monde, ont droit à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur. L'homme ne connait qu'une seule limite, qu'il doit faire reculer s'il veut vivre libre : sa propre ignorance.

Chafff 14/05/2009 10:54

oui la photo est très jolie mais il faut tout de même reconnaître que nous ne pouvons pas continuer à nous reproduire indéfiniment sans quoi nous allons très vite manquer de place et de ressources. ce qui est déjà le cas par ailleurs

Kévin 12/04/2009 10:02

Petit rappel: Une Irène = 620 trajets-Paris New York.