Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Recherche

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 21:10

    Glenn Gould m'a demandé de vous adresser ce message, qu'il a composé pour vous il y a déjà quelques années. Il m'a bien précisé qu'il fallait que j'attende que vous veniez ici avant de vous laisser l'écouter, c'est pour cela que je ne vous ai pas averti.
    Cette fugue est une leçon de musique, de chant, mais aussi d'enthousiasme et d'agapé. J'ajoute que je crois bien que la fugue est l'une des plus belles créations de l'esprit humain, et l'un des plus beaux reflets de l'univers.
Que ceux qui comprennent l'anglais laissent une petite traduction en message, car le texte de cette fugue est assez amusant.
    Bonne écoute !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Gabriel - dans Musique pour l'esprit
commenter cet article

commentaires

Benoit Champagne 09/07/2016 23:09

"Glenn Gould m'a demandé de vous adresser ce message, qu'il a composé pour vous" Non mais quel prétention indéfinissable, doublé d'une naiveté et d'un manque de culture . Vous vous prenez pour un gourou? Et de un, il ne s'agit que d'une petite pièce amusante et jamais d'une oeuvre importante! Adolescent, dans les année 70 j'écoutais Gould avec vénération, bien avant la mode. Landowska, oui, mais,il y a tant d'autres prodiges qui ont célébrés Mozart. Le clavecin bien sûre, mais connaissez-vous vraiment son rôle? Je suis désolé, mais vous êtes indigeste!

Christophe Louveau 18/05/2010 09:08



Ainsi, vous voulez écrire une fugue
Vous avez l’impatience d’écrire une fugue
Vous avez l’énergie pour écrire une fugue
Alors en avant et écrivez en une
Allez de l’avant et écrivez une fugue que nous pourrons chanter

N’écoutez pas, ne faites pas de l’esprit
Ne prêtez pas attention à ce que nous vous disons
Ne prêtez pas attention à ce que nous vous disons
Rejetez au loin tout ce qu’on vous a raconté
Et la théorie que vous avez lue
Comme nous l’avons dit, venez et écrivez en une
Oh venez et écrivez en une

Maintenant, la seule manière d’en écrire une
Est d’y plonger directement et de l’écrire
Simplement oublier les règles et l’écrire
Simplement ignorer les règles et essayer
Ecrivez une fugue que nous pouvons chanter

Et le plaisir de la fugue vous prendra
Et la joie de la fugue vous saisira
C’est un plaisir lié à la satisfaction.
Quand vous décidez que Jean-Sébastien a dû être un type d’une grande prestance

Ne soyez jamais intelligent
Simplement pour être habile
Simplement pour le montrer

Le renversement d’un canon est une dangereuse diversion
Et une légère augmentation est une sérieuse tentation
Alors que des strettes en diminution sont la solution optimale
Pour essayer d’écrire une fugue que nous pouvons chanter

Et lorsque vous terminerez de l’écrire
Je pense que vous y trouverez une grande joie
Ou alors…
Qui ne tente rien n’a rien, dit-on
Mais c’est plutôt difficile de commencer

Et bien essayons maintenant
Nous allons maintenant écrire une fugue
Nous allons en écrire une bonne
Nous allons écrire une fugue… Allons-y !

(Traduction trouvée chez Jean-Marc Onkelinx : http://jmomusique.skynetblogs.be/post/7394686/ecrire-une-fugue- )



Jean-Gabriel 18/05/2010 12:29



Merci beaucoup, c'est très gentil.


 


Du coup, j'ai regardé si la vidéo était redevenue disponible sur le net, et Bingo ! elle l'est.


So you want to write a fugue est donc de nouveau en ligne.


 


Bonne écoute,


Jean-Gabriel



Dom 20/06/2008 01:09

Du coup en cherchant les paroles en français, je suis tombée sur une vraie explication en BD...http://www.zviane.com/prout/index.php?title=numero_cent_trente_trois_qu_est_ce_que_l&more=1&c=1&tb=1&pb=1Personnellement, évidemment j'aime Gould et notemment ses interprétations de Bach et puisqu'on parle de fugue :http://www.youtube.com/watch?v=NRYcbatSA4k&feature=relatedMerci pour ce chant, mais je n'ai toujours pas trouvé les paroles....je suis preneuse.