Travaux


Etude sur la nature
des mouvements écologistes
et leurs véritables objectifs



L'héritage de
Franklin Delano Roosevelt


boris 

La révolution Roosevelt 

Georges Boris


Moulin.jpgL'héritage du
Conseil National
de la Résistance

Quelques textes de
Vladimir I. Vernadski

henry charles carey
Principes de la science sociale
de Henry Charles Carey

Friedrich List
Le Système national
d'économie politique
de Friedrich List

Friedrich Von Schiller

Le Droit des Gens
d'Emerich De Vattel

 

Lundi 22 octobre 2007 1 22 /10 /Oct /2007 20:32
petain.JPG
Merci à Jean-Gabriel de m'avoir traduit cet édito du NYT qui patate (très) sérieusement notre cher président et sa scandaleuse politique sur l'immigration. Il n'y a rien à rajouter, c'est court et cinglant.



Editorial du New-York Times du 21/10/2007:

 
Fanatisme pseudo scientifique en France

 

 
Les questions d’immigration font naître les pires instincts chez les politiciens, qui devraient pourtant être vigilants. Le Congrès (des Etats Unis, Ndt) nous l’a montré cette année. C’est maintenant au tour du Parlement Français. Celui-ci se dirige vers l’adoption finale d’une nouvelle loi hideuse, permettant de prendre en compte les tests ADN pour refuser l’accès au territoire aux immigrants potentiels souhaitant rejoindre des membres de leur famille vivant déjà en France.

Le test ADN peut être un instrument utile lorsqu’il s’agit d’établir la culpabilité criminelle ou l’innocence. Mais il n’a aucune place légitime dans les lois sur l’immigration. Les familles françaises modernes, comme les familles américaines modernes, sont constituées sur des bases multiples, en plus des liens du sang et du gène. C’est de cela que la plupart des politiciens français et des électeurs devraient être avertis.

Ils devraient aussi être alertés des leçons édifiantes de l’histoire française moderne. Sous le régime de l’occupant Nazi et des collaborateurs de Vichy, des notions pseudo-scientifiques de descendance pure furent introduites dans la loi française ; les conséquences en furent tragiques.

L’amendement ADN, présenté par un membre du parlement proche du président Nicolas Sarkozy, a été virulemment dénoncé par l’opposition de centre-gauche, par des membres honorables de la majorité de centre-droit et par un membre du cabinet de M. Sarkozy. En conséquence et bien qu’insuffisamment, la loi a été enrobée dans un langage prudent. Dans le même temps, M. Sarkozy, qui aurait pu intervenir n’importe quand pour la stopper et qui le peut encore, ne l’a pas fait et ne le fera vraisemblablement pas.

Fils d’un immigrant hongrois, M. Sarkozy s’est malgré cela construit un nom politique en usant d’une rhétorique brutale contre les immigrés les plus récents, en particuliers les arabes nord-africains. C’est en matraquant sur cette question qu’il a réussit à récupérer les voix habituellement vouées aux extrémistes de droite, tels que le candidat perpétuel à l’élection présidentielle Jean-Marie Le Pen.

Taper sur les immigrants est un attrape-vote efficace. Cela mène néanmoins à de mauvaises lois, de mauvaises politiques et à des souffrances inutiles pour les individus et les familles qui en sont la cible autant que la matière. M. Sarkozy veut qu’on le prenne pour un homme d’état. Qu’il agisse comme tel.

 
La version originale ici

Publié dans : Le monde, la presse, l'actu - Ecrire un commentaire
Par Kévin - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Page d'accueil
- Cliquez ici -

Fusion,
enfin les archives !

Recherche

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés